[:fr]Jidar, le festival de street-art, orne Rabat de mille couleurs [:]

[:fr]STREET-ART – Jidar, c’est fini. Mais la deuxième édition du festival dédié au street-art à Rabat a laissé des traces indélébiles sur les murs de la capitale. 23 artistes de rue, issus du Maroc et d’ailleurs, ont contribué à cet événement où des dizaines de fresques géantes ont été réalisées sur les façades aveugles de la ville, du 22 au 1er mai.

L’Egyptien Ammar Abo Bakr, l’Italien Peeta ou encore l’Allemand Case Maclaim se sont munis de leurs seaux de peintures et leurs brosses afin de laisser leur créativité s’exprimer sur les avenues r’baties. Le résultat est éclectique, propre à chaque artiste mais surtout haut en couleurs. A l’Agdal comme au quartier Hassan, des personnages fantastiques se sont invités sur les murs, avec comme toile de fond des formes surréalistes que les artistes ont imaginé pendant une semaine.

Sur la façade principale du musée, c’est le collectif british Agents of Change qui a peint une fresque collective, qui ornera les murs de l’équipement muséal pendant un an. Ces oeuvres d’art urbaines s’ajoutent donc à celles réalisées en 2015, et qui sont toujours intactes.

Sur les réseaux sociaux, les r’batis et les touristes de passage se sont donnés à coeur joie de partager les différentes fresques réalisées. Rien que sur Instagram, le hashtag #Jidar a été utilisé au moins 980 fois.

 

Source : www.huffpostmaghreb.com[:]

Catalogue

Related Post

thumbnail
hover

Exposition: Les «toiles dessinées» de Lekleti

Une exposition qui résonne comme un retour aux sources. Mohamed Lekleti, après avoir écumé les galeries internationales, les biennales e...

thumbnail
hover

Congrès Panafricain d’Archéologie et des Disciplines...

Valorisation du patrimoine culturel africain et développement durable Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, le Ministèr...

thumbnail
hover

Un concours pour encourager les belles...

Des distinctions pour encourager à lire et à écrire. C’est le concept à la fois intéressant et ambitieux des prix littéraires récem...

Leave us a comment

logged inYou must be to post a comment.