Décision conjointe des ministres de l’Agriculture et de l’Économie et des finances

Le prix de référence du blé rendu moulin a été fixé à 280 DH/quintal (q) pour une qualité standard, selon une décision conjointe visant la mise en place par le gouvernement de mesures pour assurer les bonnes conditions de stockage et de commercialisation de la récolte céréalière au titre de l’actuelle campagne agricole, annonce vendredi le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, du développement durable et des eaux et forêts. En vertu de cette décision, signée par le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, du développement durable et des eaux et forêts et le ministre de l’Économie et des finances, les mesures portent également sur la mise en place d’une subvention forfaitaire de 10 DH/q pour les quantités de blé tendre de production nationale, acquises durant la période primable allant du 16 mai au 15 octobre 2018. Il s’agit également d’une prime de magasinage de 2 DH/q par quinzaine pour les organismes stockeurs, pour la quantité globale de blé tendre collectée du 16 mai au 15 octobre 2018, annonce le ministère, notant que cette prime sera servie jusqu’à fin décembre 2018.

Qualifiant la récolte céréalière au titre de la campagne agricole 2017-2018, estimée à 98,2 millions de quintaux, de «production qui s’annonce parmi les meilleures», avec un rendement record, estimé à 21,8 quintaux à l’hectare, le ministre annonce par ailleurs que les droits de douane seront relevés à 135% jusqu’au 31 octobre 2018 pour protéger la production nationale de blé tendre. Le ministère fait également état de la reconduction du système d’appels d’offres pour l’approvisionnement des minoteries industrielles en blé tendre destiné à la fabrication des farines subventionnées, précisant que les premiers appels d’offres seront exclusivement réservés à la récolte nationale.
Par ailleurs, pour soutenir les coopératives agricoles dans les opérations de collecte de la récolte céréalière, la convention de financement signée en 2017 entre le ministère de l’Agriculture, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), les coopératives, l’Union nationale des coopératives agricoles marocaines (Uncam) et la Fédération nationale des minotiers «demeure valable», fait savoir le ministère. Cette convention, rappelle-t-on, porte sur la mise en place par le GCAM de lignes de financement spécialisées qui facilitent l’accès des coopératives membres de l’Uncam à des crédits destinés à couvrir les frais de collecte et de stockage du blé tendre national au titre de la campagne agricole. Cette opération bénéficie d’un encadrement rapproché sur le terrain par les services régionaux du ministère de l’Agriculture et ceux de l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses (Onicl), ajoute le communiqué.

Source : le Matin

Related Post

thumbnail
hover

Apple dévoile ses nouveaux modèles Iphone

Il s’agit de l’iPhone « Xs » qui dispose d’un microprocesseur plus rapide avec des fonctionnalités d’intelligence a...

thumbnail
hover

Un concours pour encourager les belles...

Des distinctions pour encourager à lire et à écrire. C’est le concept à la fois intéressant et ambitieux des prix littéraires récem...

thumbnail
hover

Prévisions météorologiques

Le souffle ardent du Chergui ce samedi Il faut donc s’attendre à un temps chaud sur pratiquement l’ensemble des régions avec d...

Leave us a comment

logged inYou must be to post a comment.