Coupe du monde, Russie 2018

Le Maroc dévoile sa liste définitive pour le Mondial, et une surprise !

Hervé Renard a officialisé le groupe des 23 Lions de l’Atlas qui iront en Russie. Mais surprise ! le défenseur du Raja de Casablanca Badr Banoun a été écarté du groupe. Il a été remplacé par l’attaquant de Malaga Youssef En-Nesyri. Le technicien français a également envoyé à la maison Noussair Mazraoui. Des choix dictés, selon les dires de Renard, par l’équilibre de l’effectif.

Badr Banoun ne figure pas dans la liste définitive des 23 Lions de l’Atlas sélectionné par Hervé Renard pour la Coupe du monde. Le joueur avait pourtant participé au stage du mois de mars et figurait sur la liste qu’il avait dévoilée le 17 mai. Renard a justifié cette décision par le fait que le milieu du terrain Youssef Aït Bennasser peut aussi évoluer en défense centrale. «Pour le cas de Badr Banoun, j’ai la possibilité d’utiliser un garçon comme Aït Bennasser en défense centrale. J’ai fait le choix de garder trois défenseurs centraux et d’avoir un joueur polyvalent et de me passer d’un quatrième défenseur central», a-t-il assuré dans une vidéo postée sur le site de la FRMF. Un choix fort du sélectionneur qui risque de faire jaser, puisque Banoun faisait partie de la liste des 23 que le Français avait communiquée le 17 mai dernier. Le joueur faisait également partie du groupe qui a pris part au rassemblement de mois de mars dernier. Il ne reste donc que trois défenseurs centraux de métier dans la liste d’Hervé Renard : Mehdi Benatia, Romain Saïss et Manuel Da Costa. En plus de Banoun, Renard a envoyé également à la maison l’attaquant de l’Ajax Amsterdam Noussair Mazraoui qui faisait partie de la liste des trois
réservistes.

Youssef En-Nesyri, le grand gagnant
Réserviste au moment de l’annonce de la liste de Renard le 17 mai, Youssef En-Nesyri a profité des stages de préparation à Rabat et en Suisse pour intégrer le groupe des 23. Renard, qui a sacrifié Banoun au profit d’En-Nesyri, justifie son choix par son désir d’avoir un autre attaquant gaucher. «C’est aussi pour bénéficier d’un attaquant et d’un joueur gaucher supplémentaire qui a fait un bon stage. Un joueur capable de faire beaucoup d’efforts, de défendre dans une fin de match où on peut avoir besoin d’abnégation et de sacrifice pour le collectif et puis c’est un joueur qui a beaucoup progressé ces derniers mois. On peut lui reprocher quelques petites choses, mais dans son état d’esprit, il est remarquable. On l’avait vu en Coupe d’Afrique des nations 2017. C’est un garçon jeune. Ça lui servira d’expérience, mais je sais qu’il va nous apporter sa hargne, sa combativité sans relâche. C’est des choix d’équilibre de l’effectif», a-t-il expliqué.

Un manque à gagner de 220.000 dollars pour le Raja
En écartant Badr Banoun, Hervé Renard empêche le Raja de bénéficier d’une indemnité de 220.000 dollars que la FIFA verse aux clubs qui fournissent les joueurs aux sélections, au cas où le parcours des Lions de l’Atlas s‘arrête au premier tour. Cette somme pourrait éventuellement augmenter en cas de qualification pour le second tour. Renard a, en outre, empêché le Raja d’être le seul club marocain à avoir toujours fourni des joueurs aux équipes des Lions de l’Atlas ayant participé en Coupe du monde.

Source : Le Matin

Related Post

thumbnail
hover

Apple dévoile ses nouveaux modèles Iphone

Il s’agit de l’iPhone « Xs » qui dispose d’un microprocesseur plus rapide avec des fonctionnalités d’intelligence a...

thumbnail
hover

Un concours pour encourager les belles...

Des distinctions pour encourager à lire et à écrire. C’est le concept à la fois intéressant et ambitieux des prix littéraires récem...

thumbnail
hover

Prévisions météorologiques

Le souffle ardent du Chergui ce samedi Il faut donc s’attendre à un temps chaud sur pratiquement l’ensemble des régions avec d...

Leave us a comment

logged inYou must be to post a comment.