Foot: Les matchs se gagnent aussi sur les réseaux sociaux

Toute proportion gardée, le football marocain n’a pas à rougir de sa visibilité sur les réseaux sociaux. Sans se mesurer aux marques mondiales comme le Réal Madrid, le FC Barcelone, le Bayern Munich ou encore la Juventus de Turin et le Paris Saint Germain, la visibilité de ténors du championnat national de première division tient la comparaison avec certains clubs «historiques» européens.

Sur Facebook, le Raja de Casablanca compte environ 4,3 millions de fans contre 1,4 million pour le Wydad de Casablanca. Le Moghreb de Tétouan arrive troisième avec près de 885.000 followers. Les Aigles Verts talonnent ainsi de prestigieux clubs comme le FC Naples qui comptent  4,4 millions de fans ou encore l’Olympique de Marseille avec 5,3 millions de fans.

En termes d’impact sur les réseaux sociaux, le Raja arrive au 21e rang mondial! Cette réalité est également confirmée par Vincent Chaudel, membre fondateur de l’Observatoire français du sport business. Ce dernier estime «qu’en dehors des top clubs européens, les leaders marocains disposent de communautés comparables.

Voilà une véritable opportunité pour le football marocain, à savoir miser sur le social média pour développer ces communautés, pour se connecter avec notamment la diaspora et monétiser cette audience auprès des annonceurs et des sponsors. Il suffit de rapprocher les derniers contrats équipementiers de grands clubs et la taille de leurs communautés pour se rendre compte qu’une corrélation existe bel et bien».

Le digital, l’avenir des clubs marocains

Article Source : L’économiste

Related Post

thumbnail
hover

CFG Bank mobilise 75 investisseurs

Challenge réus...

thumbnail
hover

Mobile money: Pourquoi il faut aller...

Général...

Leave us a comment

logged inYou must be to post a comment.