Téléphonie. Malgré le blocus, Huawei continue d’avancer

LE GROUPE A DÉDIÉ PAS MOINS D’UN MILLIARD DE DOLLARS POUR CRÉER UN SYSTÈME ALTERNATIF COMPLET APPELÉ «HUAWEI MOBILE SERVICES».

Le succès commercial d’une marque globale est loin d’être un gage de pérennité et de croissance. Huawei en sait quelque chose. La marque chinoise, qui vient de subir un blocus commercial, n’en continue pas moins d’avancer.

Interpellé sur la question, le management de la filiale marocaine du groupe Huawei explique : côté performances, il faut dire que l’impact reste limité, au vu des résultats les plus récents de l’entreprise, couvrant les neuf premiers mois de l’année 2019. Du moins, pour l’instant. Selon les données fournies par l’entreprise, la croissance reste toujours spectaculaire.

En fait, la croissance du chiffre d’affaires entre janvier et septembre 2019 a atteint 25% en glissement annuel, s’élevant à 77,9 milliards d’euros. En volume, la marque a vendu plus de 200 millions de smartphones, en hausse de 26% par rapport à la même période de l’année 2018. «Nous avons battu le record de l’année dernière avec plus de deux mois d’avance», se félicite le département marketing de Huawei.

Si l’entreprise chinoise semble continuer sur sa lancée dans la téléphonie malgré le blocus, son management sait très bien que les choses peuvent se compliquer dans l’avenir, puisque les derniers modèles de smartphones Huawei et Honor pourraient être privés des services technologiques américains, après la fin de la période de sursis en février 2020.

Même si un accord entre les USA et la Chine pourrait toujours sauver Huawei, l’entreprise a déjà engagé une course contre la montre depuis mai dernier pour développer des alternatives.

Toujours selon notre source, le groupe a dédié pas moins d’un milliard de dollars pour créer un système alternatif complet appelé «Huawei Mobile Services», en partenariat avec développeurs mondiaux non américains.

A ce jour, 45 000 applications ont été intégrées à cet écosystème, mais encore faut-il que les clients habitués aux applications américaines suivent.
Un défi de taille au cas où le statut quo est maintenu. En fait, les applications Made in China ont démontré récemment qu’elles sont capables de séduire en Occident et partout dans le monde. L’exemple le plus parlant est sans doute le succès de l’application Tik Tok à l’échelle mondiale.

Dans le secteur des infrastructures, l’entreprise conserve sa place, notamment dans la 5G. «Nous poursuivons des tests concluants en Chine avec des applications en télémédecine et dans le transport ainsi que d’autres domaines. Récemment, des médecins ont réussi à opérer avec succès leurs patients à distance grâce à nos infrastructures et nos dispositifs 5G», poursuit notre interlocuteur.

Malgré la pression, l’entreprise chinoise est en discussion avec plusieurs opérateurs partout dans le monde et a signé beaucoup de contrats. Au Maroc, la filiale marocaine de Huawei spécialisée dans les infrastructures fournit tous les opérateurs de la place.

Selon une révélation faite – mi-octobre dernier – par le patron de l’activité d’équipements des opérateurs télécoms Ryan Ding, Huawei revendique à fin septembre 2019 pas moins de 56 contrats commerciaux dont la moitié en Europe.

Une performance qui confirme la longueur d’avance des Chinois sur ses deux compétiteurs européens dans les infrastructures télécoms, à savoir le suédois Ericsson et le finlandais Nokia.

Bien que la 5G en soit encore à ses balbutiements dans le monde, Huawei se penche déjà sur la 6G en investissant massivement dans la recherche et développement.

En effet, sur 194 000 salariés du groupe dans le monde, 80 000 d’entre eux sont des chercheurs et des développeurs. Rien que le centre R&D de Huawei à Shanghai emploie 15 000 têtes bien faites.

Côté investissement, ce ne sont pas moins de 13,6 milliards d’euros qui ont été investis en recherche et développement, soit plus de 40% de ses revenus.
Montée en puissance dans le PC, ouverture de boutiques premium en Europe, développement dans les objets connectés…Ce sont là d’autres segments dans lesquels s’active Huawei pour diversifier son activité et consolider son écosystème.

Article Source : La Vie Eco

Related Post

thumbnail
hover

Championnat arabe U20 UAFA

Le Maroc termine la pha...

Leave us a comment

logged inYou must be to post a comment.