Conseil CNSS: Syndicats et CGEM unis contre les Finances

Voilà un retard qui risque d’évo­luer en conflit. Les arrêtés et décrets aux­quels étaient suspendus la mise en oeuvre des mesures validées dont une revalori­sation des pensions de 5% par le conseil d’administration de la CNSS en juillet et décembre 2019 n’ont toujours pas été publiés au Bulletin officiel. A l’origine du retard, le ministère des Finances qui n’aurait pas encore paraphé les décisions. Celles-ci nécessitent des décrets d’appli­cation et des arrêtés.

«Après les annonces de la revalorisation des pensions de re­traite de 5% et l’augmentation des taux de remboursement AMO, des attentes ont été créées chez les salariés et leurs familles. Le ministère des Finances a tout bloqué», accuse El Miloudi El Mokharek, secrétaire général de l’UMT. Ce syndicat s’interroge sur «l’ambiguïté» qui entoure la tutelle de ce département ministériel sur la CNSS.

Même s’il est représenté au conseil d’administration de la CNSS et qu’il est partie prenante à son Comité de gestion, le département des Finances temporise­rait le temps d’affiner les études. Ce qui n’est pas du goût des administrateurs en particulier les syndicats.

L’UMT compte saisir le chef du gouvernement ainsi que son groupe à la deuxième chambre du Parlement. La centrale syndicale menace aussi de geler sa participation au conseil d’administration de la CNSS. «Vu que les décisions du conseil n’étaient pas prises au sérieux nous y avons gelé notre parti­cipation pendant plus de 7 années», rap­pelle le secrétaire général de l’UMT.

Article Source : L’économiste

Related Post

thumbnail
hover

Olympiades INSEA – 11ème édition

Revenir pour une au...

thumbnail
hover

Une baisse de 7% à 9%...

Le...

Leave us a comment

logged inYou must be to post a comment.