Moyens de paiement scripturaux: La cartographie de BAM

D’après Bank Al-Maghrib (BAM), le nombre global de moyens de paiement scripturaux échangé s’est élevé, à fin 2019, à près de 272 millions d’opérations, correspondant à une valeur cumulée de près de 3.597 milliards de DH, en hausse de 4,8% par rapport à 2018.

Ce niveau, qui représente environ 7,6 transactions par an et par habitant, demeure largement en dessous de ceux enregistrés par les pays les plus avancés, comme la Finlande, les Etats-Unis ou la France, où il est approximativement de 510, 425 et 310, dénotant une « scripturalisation » très importante des paiements, souligne BAM.

La structure des paiements scripturaux, en nombre, est restée quasiment identique à celle de 2018. Ainsi, le virement reste en tête pour la 4e année de suite (42% des échanges en 2019, contre 40% en 2018), devant la carte bancaire (28% contre 29%). Les prélèvements sont 3es (14% contre 15% en 2018), alors que les chèques continuent leur régression (13% contre 14% en 2018).

La baisse continue de la part en nombre des chèques, au profit des autres moyens de paiement électroniques va de pair avec la politique et les orientations stratégiques de Bank Al-Maghrib visant à développer les moyens de paiement électroniques.

Article Source : L’économiste

Catalogue

Related Post

thumbnail
hover

Le Maroc importe 48% de ses...

...

thumbnail
hover

Olympiades INSEA – 11ème édition

Revenir pour une au...

thumbnail
hover

Une baisse de 7% à 9%...

Le...

Leave us a comment

logged inYou must be to post a comment.